L’entretien de recrutement

Advice RH - Article : L’entretien de recrutement
Advice RH – Auteur : Candice GEFFROY – Article : L’entretien de recrutement

L’entretien de recrutement

L’entretien d’embauche peut représenter une source de stress tant pour le candidat que pour le recruteur. Pourtant, cette étape indispensable vous apportera toutes les informations clés nécessaires à votre prise de décision.

Vous êtes recruteur :

Petit rappel : les questions que vous posez lors de l’entretien doivent avoir pour seule finalité d’apprécier la capacité du candidat à occuper l’emploi proposé et ses aptitudes professionnelles. Même si la frontière peut s’avérer mince, des questions relevant de la sphère personnelle peuvent être posées et sont parfois nécessaires afin d’analyser les contraintes : mobilité géographique, accessibilité du lieu de travail par rapport au domicile et aux modes de transport …

Vous pouvez instaurer la mise en place d’un questionnaire d’embauche ou de tests s’ils sont pertinents au regard du poste à pourvoir. Evitez le recours à des pratiques non justifiées telles que l’astrologie, la graphologie ou la numérologie.

Les questions essentielles à poser :

  • Parlez-moi de vous.
  • En quoi le poste à pouvoir vous intéresse t-il/ vous correspond t-il ?
  • Que savez-vous de notre entreprise / du secteur ?
  • Pourquoi souhaitez-vous quitter votre poste actuel ?
  • Quel est votre principal défaut ?
  • Quelle est votre principale qualité ?
  • Décrivez-moi une expérience dans laquelle vous avez dû vous surpasser ?
  • Aimez-vous le travail en équipe ?
  • Pourquoi devrais-je vous choisir plutôt qu’un autre candidat ?
  • Quelles sont vos prétentions salariales ?
  • Quelle est votre disponibilité ?
  • Où vous voyez-vous dans 5 ans ?
  • Quels sont vos hobbies ?
  • Avez-vous des questions ?

Conseils à appliquer au cours de l’entretien :

  1. Laissez le candidat s’exprimer librement et poser des questions (tout en recadrant l’entretien si nécessaire).
  2. Observez bien ses messages non verbaux, tout aussi révélateurs que la communication verbale.
  3. En fin d’entretien, n’hésitez pas à utiliser la reformulation pour s’assurer que tout est clair pour le candidat. Pensez à lui demander s’il est toujours intéressé par le poste et à lui indiquer les suites de l’entretien, notamment le délai de réponse.
  4. Attention à ne pas oublier que la décision ultime n’est pas qu’entre vos mains : le candidat doit être séduit. Mettez en avant les avantages du poste, les projets de l’entreprise, ses valeurs, sa culture,  l’ambiance et l’environnement du travail, les possibilités d’évolutions, etc.

Vous êtes candidat, voici la ligne de conduite à adopter pour mettre toutes les chances de votre côté :

N’oubliez pas que vous êtes soumis à une obligation de répondre de bonne foi aux questions posées. Au-delà d’une obligation, il est préférable d’être honnête et transparent afin de partir sur une collaboration saine. Une erreur ou une omission révélée par la suite pourrait être sanctionnée par un licenciement.

Certaines questions posées au cours de l’entretien sont souvent qualifiées de « piège ». Il n’en est rien. Chaque question a un but précis : observer votre réaction, votre comportement, vérifier votre résistance au stress, évaluer vos capacités de raisonnement et de communication, votre motivation pour le poste, votre capacité à s’intégrer dans l’entreprise et dans l’équipe, etc.

Avant l’entretien : Pensez à bien vous informer sur l’entreprise et son secteur d’activité. Analysez l’offre de poste afin de savoir si les tâches et missions présentées sont claires pour vous et correspondent à vos compétences (actuelles ou recherchées). Apportez avec vous votre CV, lettre de motivation et la copie de l’offre de poste. Choisissez une tenue vestimentaire adaptée, correcte et confortable ; et enfin, soyez ponctuel !

Pendant l’entretien :

  1. Sachez qu’il n’existe pas de bonnes ou de mauvaises réponses. La clé de la réussite de l’entretien se trouve souvent dans le fait de bien vous connaître : il est indispensable de savoir mettre en avant vos atouts et vos qualités, d’accepter vos faiblesses tout en essayant de les retourner à votre avantage. Ne soyez jamais négatif sur vos anciennes expériences ou vos anciens employeurs : relevez uniquement les points positifs : les missions que vous avez réussies, celles qui vous ont permises de grandir professionnellement… Le tout en illustrant vos propos avec des expériences concrètes et factuelles.
  2. Il vaut mieux ne pas engager tout de suite la conversation sur les éléments de salaire, le nombre de congés ou autres avantages. Laissez ces questions pour la fin de l’entretien.
  3. Enfin, remerciez vos interlocuteurs pour le temps qu’ils vous ont accordé et envoyer un mail de remerciements renouvelant votre intérêt pour le poste.

Le recruteur et le candidat ont un objectif commun : identifier si les compétences du candidat, sa personnalité et ses motivations correspondent au poste. Il s’agit donc d’une évaluation réciproque qui sera tout utile aux deux parties et permettra d’adapter le discours et le comportement de chacun par la suite.

N’hésitez pas à nous contacter, nous pouvons vous accompagner à la préparation des entretiens de recrutement.

Laisser un commentaire