Le conseil en évolution professionnelle CEP

Advice RH - Article - Le conseil en évolution professionnelle CEP
Advice RH – Auteur : Candice GEFFROY – Article : Le conseil en évolution professionnelle CEP

Le conseil en évolution professionnelle CEP est un dispositif d’accompagnement gratuit et personnalisé proposé à toute personne souhaitant faire le point sur sa situation professionnelle.

C’est une opportunité pour chacun de faire le point sur sa situation professionnelle et, le cas échéant, d’élaborer, de formaliser et de mettre en œuvre une stratégie visant l’évolution professionnelle, l’insertion, le développement des compétences, la certification professionnelle, la mobilité interne ou externe, la reconversion, la transition professionnelle, la reprise ou création d’activité, etc.

Il contribue, tout au long de la vie active de la personne, à améliorer sa capacité à faire ses propres choix professionnels et à évoluer, notamment par l’accroissement de ses aptitudes, le développement de ses compétences et l’accès à de nouvelles qualifications professionnelles.

Le conseil en évolution professionnelle est assuré par des conseillers d’organismes habilités.

À quoi sert le conseil en évolution professionnelle ?

Le conseil en évolution professionnelle est uneoffre de services en information, en conseil et en accompagnement personnalisés de projets d’évolution professionnelle. Elle est gratuite, confidentielle et accessible à chaque actif.

Le CEP permet au bénéficiaire de disposer d’un temps d’écoute, de recul et d’appui sur sa situation professionnelle, afin :

  • d’exprimer sa demande et de clarifier son besoin ;
  • d’accéder à une information personnalisée et pertinente ;
  • d’élaborer une stratégie d’évolution lui permettant de construire ou de définir son projet professionnel ;
  • de vérifier la faisabilité et la pertinence de son projet au regard notamment de sa situation, de son environnement professionnel, des besoins des territoires, et des tendances socio-économiques ;
  • d’identifier, le cas échéant, les compétences ou les qualifications à faire reconnaître, à acquérir ou à développer ;
  • d’identifier les ressources et les appuis favorisant la mise en œuvre de son projet (dispositifs, prestations complémentaires, financement…) ;
  • de formaliser sa stratégie d’évolution ;
  • d’être soutenu tout au long de la mise en œuvre de sa stratégie.

Qui peut en bénéficier ?

Toutes les personnes engagées dans la vie active, notamment :

  • les salariés du secteur privé ;
  • les salariés du secteur public (fonctionnaires, titulaires, contractuels ou vacataires) ;
  • les personnes en recherche d’emploi ;
  • les jeunes sortis du système scolaire sans qualification, ni diplôme ;
  • les travailleurs indépendants, artisans, professions libérales, auto-entrepreneurs.

Comment mobiliser le conseil en évolution professionnelle et qui contacter ?

En fonction de son besoin, la personne active prend l’initiative de recourir à un conseil en évolution professionnelle dans de multiples configurations, soit en anticipation d’une mobilité professionnelle, soit en période de transition professionnelle, ou encore dans le cadre d’une création ou d’une reprise d’entreprise.

La personne s’adresse, selon sa situation, à l’un des opérateurs CÉP prévus par la loi :

  • à Pôle emploi
  • à l’Association pour l’emploi des cadres (Apec)
  • à la mission locale
  • à Cap emploi
  • à un opérateur choisi par France compétences après marché public. Ces derniers assurent le CEP uniquement aux actifs occupés, hors agents publics, et ce à partir du 1er janvier 2020.

Bon à savoir :

Les salariés doivent être informés par leur employeur de la possibilité de recourir au conseil en évolution professionnelle, notamment à l’occasion de l’entretien professionnel dont le contenu peut s’articuler avec celui du conseil en évolution professionnelle. Il n’est pas nécessaire d’obtenir l’accord de l’employeur pour bénéficier de cette prestation.

L’accompagnement de la personne dans le cadre du conseil en évolution professionnelle est réalisé sur le temps libre. Un accord de branche ou d’entreprise peut prévoir les conditions dans lesquelles celui-ci peut être mobilisé sur le temps de travail.

N’hésitez pas à nous contacter, nous pouvons vous accompagner dans cette démarche.