Zoom sur l’Economie Sociale et Solidaire

Advice RH - Article : L'économie sociale et solidaire - ESS
Advice RH – Auteur : Candice GEFFROY – Article : l’Economie Sociale et Solidaire – ESS

On entend beaucoup parler de l’Economie Sociale et Solidaire, appelée « ESS », mais de quoi parle-t-on ?

Reconnue par la loi du 31 juillet 2014, l’Economie Sociale et Solidaire est un concept qui désigne les structures dont le mode de fonctionnement est fondé sur un principe de solidarité et d’utilité sociale. Elles peuvent exister sous différents statuts juridiques : coopératives, mutuelles, associations, fondations et même entreprises commerciales.

L’ESS est une nouvelle façon de faire de l’économie : plus inclusive, plus responsable et plus respectueuse de l’environnement. Tous les secteurs et tous les métiers peuvent être concernés : santé, banque, mutuelle, insertion, agro-alimentaire, grande distribution, éducation, loisirs, etc.

Concrètement, l’idée est de faire passer l’humain avant les intérêts financiers de l’entreprise. L’ESS permet la création d’emplois tout en renforçant la cohésion sociale.

Selon le bilan de l’emploi dans l’économie sociale, en juin 2017, l’ESS employait 2,4 millions de salariés en France soit 12,8 % de l’emploi privé. Selon la municipalité de Paris, 1 000 structures de l’ESS naissent chaque année.

La finalité sociale est fondamentale : l’entreprise va réinvestir ses bénéfices au service d’une cause déterminée. L’accumulation de richesses individuelles est exclue. On parle alors de sociétés de personnes et non de capitaux qui privilégient le territoire local, en répondant aux besoins socio-économiques, avec un fonctionnement participatif, collectif et démocratique. Il va s’agir de développer le commerce équitable, l’épargne solidaire, l’égalité des chances, de privilégier les circuits courts … Pour le collaborateur, il va s’agir d’exercer un emploi où il se sent utile, épanoui et intégralement investi au projet de l’entreprise.

Le secteur de l’ESS rempli des missions d’utilité publique en œuvrant pour soigner l’environnement et les plus démunis : lutte contre le chômage, le décrochage scolaire, l’exclusion sociale, la prise en charge des personnes âgées ou en situation de handicap, la protection de l’environnement, la lutte contre le réchauffement climatique, etc. L’Economie Sociale et Solidaire est un concept rendant possible le développement de modèles économiques alternatifs.

Les valeurs fédératrices qui caractérisent l’économie sociale et solidaire sont :

  • L’Homme prime sur le capital.
  • L’adhésion aux projets de la structure est ouverte et volontaire.
  • La gouvernance est démocratique (prise de décisions avec le principe « une personne = une voix » et non « une action = une voix »).
  • La répartition des profits est très réglementée (constitution de fonds propres impartageables, la majeure partie des excédents étant non redistribuable).
  • La gestion est autonome et indépendante des pouvoirs publics (mais la coopération avec les pouvoirs publics est développée).
  • Les principes de solidarité et de responsabilité guident la mise en place des actions.

Les résultats de l’ESS permettent de financier l’économie locale et de maintenir l’emploi en région. Ce sont le plus souvent des emplois non délocalisables, comme dans les services aux personnes (EHPAD, crèches, aide à domicile, coopératives agricoles ou de distribution…).

L’Economie Sociale et Solidaire a ainsi pour ambition de réconcilier l’économie et le social afin de se diriger vers un système plus durable, soucieux de l’environnement et offrant une équité et une stabilité à tous les acteurs de la vie professionnelle.

N’hésitez pas à nous contacter, Advice RH accompagne de nombreuses structures du secteur de l’Economie Sociale et Solidaire.